Développement culturel

Centre culturel

Les centres culturels Goa ma Bwarhat de Hienghène et Pomémie de Koohnê (Koné) gérés respectivement par les associations Doo Huny et Poa Boa Vi Thila sont les supports historiques et privilégiés de la programmation culturelle en Province Nord. Ils agissent dans tous les domaines : organisation de festivals, résidence d’artistes, accueils d’exposition, etc. Chacun ayant un rayonnement sur l’ensemble de sa côte géographique d’implantation et proposant des manifestations « hors les murs » dans les communes et les tribus.

Ecole de musique et de danse

Le développement de la pratique musicale repose sur trois écoles gérées par le conservatoire de Nouvelle Calédonie : Koumac, Koohnê (Koné), Pwêêdi Wiimîâ (Poindimié) et sur deux centres de pratique musicale associatifs :

  • Mere Agaara à Waa wi Luu (Houailou)
  • Dubaan Kabe à Pweevo (Pouébo)

L’Association de Formation des Musiciens Intervenants (AFMI) apporte un soutien technique, pédagogique et administratif au réseau.

L’école de musique de Koohnê (Koné) a emménagé dans le complexe culturel en 2010 et dispose de 7 salles de musique et d’un auditorium de 240 places. Celle de Koumac a été mise en service en 2012, elle intègre également des salles de musique et un auditorium de 120 places.

Logo CMDNC

Pour accompagner la professionnalisation de l’enseignement musical, le Certificat de Musicien Intervenant Territorial a été mis en place. Il s’agit d’une formation en alternance, d’une durée de 3 ans (plus un an de préparation possible en préalable). Elle est sanctionnée par un diplôme délivré par le conservatoire. En moyenne, une douzaine d’étudiants du Nord suivent la formation chaque année dans les différents niveaux.

Pour avoir la liste des cours proposés, tarifs et/ou le détail de la saison complète prenez contact avec l’école la plus proche de vous :

Médiathèque

Le développement de la lecture publique repose sur deux piliers que sont les médiathèques du Nord à Pwêêdi Wiimîâ (Poindimié) et celle de l’Ouest à Koohnê (Koné) gérées par la bibliothèque Bernheim. La médiathèque de Koohnê (Koné) a ouvert ses portes en 2011 mais la bibliothèque de Pwëbuu (Pouembout) l’avait préfigurée depuis 2009.

Au sein du complexe culturel de Koohnê (Koné), elle dispose d’une salle de lecture pour le public de 600 m², de 300 m² de salles internes et d’une salle d’animation de 100 m². Les deux établissements approvisionnent en ouvrages un réseau d’écoles, de points lectures et de bibliothèques locales. Elles mettent également en œuvre un programme d’animation diversifié : spectacles, contes, projections, concours, conférences, etc. y compris pour les tout-petits avec des séances « bébé lecteur » pour les familiariser avec le livre. Le fonds de prêts et de dépôt est constitué de 70 000 références.

La SAEML « Société de Télévision et de Radio »

La SAEML STR « Société de Télévision et de Radio », présidée par Jean-Pierre Djaïwé, est la société éditrice de la chaine généraliste et gratuite, nommée NCTV. Basée à Koohnê (Koné), son actionnaire principal est la province Nord et elle bénéficie d’une convention avec le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Laurent Le Brun en est le directeur général, Jérémie Gandin le directeur éditorial.

Lancée en décembre 2013, NCTV est une chaine de télévision diffusée sur TNT sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Elle est également diffusée sur le bouquet satellite de Canal Plus Nouvelle-Calédonie, sur la télévision sur IP GoTV ainsi qu'au Vanuatu.

Une station d’émission équipée d’une parabole "uplink" permet l’envoie du signal directement depuis Koohnê (Koné), et ce depuis le 1er mars 2017.

L’équipe de NCTV comprend 31 salariés dont 25 journalistes équipés de matériel de tournage classique auxquels s’ajoutent des smartphones permettant d’effectuer des prises de vue directement adaptées aux réseaux sociaux. Des équipements complémentaires permettent de disposer d’un studio mobile composé de trois smartphones et d’une tablette.

Producteur de contenus multimédias, NCTV renforce sa présence sur le web et les réseaux sociaux.
Elle renforce sa présence sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie pour mieux s’adresser à tous ses habitants et affirmer son identité de « chaîne Pays ». Chaîne de proximité, NCTV veut assumer un rôle de créateur de lien social.

NCTV renouvele sa grille de programmes au cours de l’année 2016. Au sein de cette chaîne généraliste, l’information occupe une place de choix, à travers un journal télévisé, des magazines thématiques et des documentaires.

NCTV prépare actuellement sa prochaine rentrée avec de nouveaux programmes et la révélation de sa nouvelle identité fin avril 2017.

www.nctv.nc