Le Comité provincial de football fête ses 30 ans aujourd’hui

Samedi 8 juillet 2017

Lorsqu’il est né le 7 juillet 1987 sous la présidence de Robert Saggio, le Comité provincial Nord de football (Cpnf) ne s’appelait pas tout à fait comme ça. « Il était régional », rappelle Gilles Nahiet, son président élu en 2016. « Le comité a suivi l’évolution politique de ce qui est aujourd’hui la province Nord », qui date de 1989.

La collectivité a aussi insufflé l’idée, plus récente puisqu’elle date de l’an dernier, d’un redécoupage des districts de jeu. « En 2016, nous les avons découpés par rapport aux entités territoriales homogènes (ETH) » : le sud minier (Kouaoua, Houaïlou, Canala), la côte océanienne (de Ponérihouen à Hienghène), le grand Nord (Pouébo à Gomen), l’espace de l’Ouest (Voh à Poya). Cela répond à une nécessité économique : « La difficulté aujourd’hui, ce sont les déplacements qui pèsent sur les budgets des clubs. On essaie de réduire au maximum ces déplacements. »

Dans le même but de faire faire des économies aux clubs, le CPNF a récemment signé un partenariat avec un magasin de sport de Nouméa afin d’« uniformiser les prix ». « Un local équipé d’ordinateurs, téléphones, etc. [en cours d’aménagement au siège du CPNF, à Pouembout] va être mis à disposition des clubs », annonce Gilles Nahiet.

Demain, seront-ils 2385, comme le nombre actuel de licenciés du CPNF ?

Les animations sur le stade Tein-Mala refléteront les chantiers du moment du Comité : « Nos priorités, ce sont les jeunes et le football féminin. C’est un défi : nous voulons aller encore plus loin dans le football en province Nord et nous occuper de notre jeunesse, former l’élite du foot provincial puis l’élite qui représentera le pays. » Dans ce but, « le CPNF travaille avec la Fédération calédonienne pour préparer les échéances de foot, de futsal et de foot féminin », assure Gilles Nahiet.

Pour lui, ce sport est chargé de valeurs positives, importantes à enseigner aux jeunes : « Le foot véhicule la citoyenneté, l’humanité, l’anti-racisme, l’excellence, le respect, l’humilité… Comme je dis souvent, le football, c’est une école de vie. »

Hommage aux bénévoles

L’avenir, mais aussi le passé. Le président et son bureau, composé de deux vice-présidents et de six membres, feront honneur aux ex-présidents. Certains seront présents. Un hommage particulier sera rendu à Robert Saggio et son successeur, Eric Jorédié, tous deux décédés. L’hommage ira aussi à « ceux de l’ombre », les bénévoles, les présidents des clubs, etc. Comme Marc Léonard, « président pendant quarante ans de la JS Baco. Il est président d’honneur du CPNF depuis cette année », annonce Gilles Nahiet.

Les Nouvelles-Calédoniennes