Déclaration préalable

La déclaration préalable est un acte administratif qui donne les moyens à l'administration de vérifier qu'un projet de construction respecte bien les règles d'urbanisme en vigueur, sur terre de droit commun.

Ce document est obligatoire et concerne des travaux de faible importance.
Toute personne ayant un projet de travaux de faible volume, en province Nord, sur terre de droit commun. 

Sont soumis la déclaration préalable :

  1. Les constructions nouvelles ayant une surface de plancher hors œuvre brute (SHOB) supérieure à 6 mètres carrés et inférieure ou égale à 20 mètres carrés ;
  2.  Les travaux portant sur une construction existante et ayant pour effet de créer une surface hors œuvre brute (SHOB) supplémentaire supérieure à 6 mètres carrés et inférieure ou égale à 20 mètres carrés ;
  3. Les travaux portant sur une construction existante et ayant pour effet de créer une surface hors œuvre nette (SHON) supplémentaire ;
  4. À l’exception des travaux de ravalement, les travaux ayant pour effet de modifier l’aspect extérieur d’une construction existante, lorsqu’ils n’entraînent pas de changement de destination ;
  5. Les travaux de ravalement effectués sur un immeuble classé ou inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, en application du code de l’environnement de la province Nord, ou sur un immeuble situé dans une zone faisant l’objet d’une préservation particulière en application du titre II du livre II du code de l’environnement de la province Nord, relatif aux sites et au patrimoine ;
  6. Les piscines ;
  7. À l’exception des cas où ils font l’objet d’un permis de construire, d’une décision de non-opposition à une déclaration préalable ou d’un permis de lotir, les travaux de déblais et de remblais, ainsi que les ouvrages associés, dès lors qu’ils se trouvent situés dans une zone potentiellement exposée à risque naturel ou dans une zone urbanisée ;
  8. Les terrasses couvertes et les farés ;
  9. Les serres ;
  10. Les clôtures et les murs implantés en bordure d’une voie publique ou ouverte au public, ainsi que les murs d’une hauteur supérieure ou égale à 2 mètres quelle que soit leur implantation ;
La déclaration préalable (formulaire) doit être signée par le propriétaire du terrain où doit être édifiée la construction, son mandataire ou le titulaire d’un titre l’habilitant à construire ainsi que par l’architecte, le  bureau d’études et plus généralement par toutes personnes ayant établi les pièces du dossier de la demande.

La déclaration préalable peut être déposée soit au Service de l’Aménagement et de l’Urbanisme de la Direction de l’Aménagement et du Foncier en province Nord, soit à l’antenne de la province Nord à Nouméa, soit à la mairie concernée. La remise de la demande peut s’effectuer par dépôt de dossier ou par courrier postal

Le formulaire est complété de pièces obligatoires en deux (02) exemplaires


QUAND le projet porte sur les travaux de construction (6m² à 20 m²)

  •  le plan de situation du terrain et le plan de masse ;
  •  un schéma des façades à créer ou à modifier, à une échelle appropriée, ou des photographies des façades faisant apparaître les modifications projetées.

QUAND le projet porte sur les travaux de ravalement

  •  le plan de situation du terrain et le plan de masse ;
  • un schéma des façades à créer ou à modifier, à une échelle appropriée, ou des photographies des de la ou des façade(s) concernées ;
  • la présentation de la couleur retenue.

QUAND le projet porte sur les travaux de piscine

  • le plan de situation du terrain et le plan de masse visés aux 2° et 3° de l’article PN. 221-11 ;
  • le plan en coupe dans la mesure où le profil du terrain est modifié par les travaux projetés ;
  • une fiche technique décrivant la conception de la piscine (matériaux, dimensions dont la profondeur, volume d’eau, dispositif de filtration et, le cas échéant, de vidange)

QUAND le projet porte sur les travaux de déblais, remblais en zone à risque ou en zone urbaine

  • le plan de situation du terrain ;
  • un levé topographique du terrain (état initial) ;
  • un plan représentant la modification de topographie envisagée (après travaux) ;
  • le volume approximatif des déblais et/ou remblais à réaliser et la nature des matériaux ;
  • un plan décrivant le drainage naturel et les modifications devant être apportés ;
  • une note indiquant les modalités d’organisation du chantier et précisant notamment le lieu de stockage des matériaux, en cas de déblais, ainsi que les itinéraires empruntés par les engins.

QUAND le projet porte sur les travaux comme dese terrasses, farés et serres

  •  le plan de situation du terrain et le plan de masse;
  •  un schéma des façades à créer ou à modifier, à une échelle appropriée, ou des photographies des façades faisant apparaître les modifications projetées.

QUAND le projet porte sur les travaux comme des clôtures, pylônes, autres ouvrages techniques

  •  Un plan de situation du terrain orienté, établi à une échelle appropriée ;
  •  Un croquis des ouvrages projetés ;
  •  La nature des travaux ;
  •  La dimension et la nature des matériaux à utiliser.

 

 

Le délai de d’instruction d’une déclaration préalable est de 2 mois à compter du dépôt de la demande.

Pour en savoir plus, consulter la brochure en ligne "Tout savoir sur le permis de construire" !